Soutien à l'innovation

Le Labex CeMEB soutient l'innovation issue de ses laboratoires membres, et qui ont potentiel de valorisation comportant une valeur ajoutée économique, sociétale ou académique.

Cinq projets sont en cours de financement, issus d'un appel à projet commun MUSE-SATT-Labex développé en lien avec les services valorisation des organismes de recherche (bleu). Deux autres projets financés sont actuellement cloturés (orange).

2019 -2020 : BIOFUNCTOOL (Eco&sols, Alain Brauman)
BIOFUNCTOOL® est un kit organisé de 9 outils de terrain permettant d’analyser l’impact des pratiques agricoles sur le fonctionnement des sols. Ce projet a pour objectif d’augmenter l’opérationnalité du kit d’outils pour les acteurs de terrain (sud et nord) via la digitalisation et la construction d’une base de données partagée. Le soutien du labex Cemeb concerne la mise au point d'un spectromètre à bas coût et le dévéloppement d'une application "smartphone" pour mesurer l'index de stabilisation du carbone. Le projet bénéficie également d'un cofinancement IRD et d'un appui juridique IRD / CIRAD.
2019 -2020 : DENSOTIS - BIOVIRAL (MIVEGEC, Fabrice Chandre)
Ce projet vise à développer une stratégie de lutte biologique contre le moustique tigre, Aedes albopictus. L'objectif est d'améliorer la Technique de l’Insecte Stérile (TIS)  en proposant un outil de contrôle biologique innovant basé sur l’utilisation de la TIS en association avec des virus entomopathogènes, les Densovirus. Le projet soutenu par Cemeb a pour objet d’étudier le principe de l’entomo-vectoring pour la propagation d’un densovirus d’Aedes albopictus (AalDV2). Cette technologie sera testée à la fois en laboratoire et sur le terrain pour obtenir des évidences visant à passer à une échelle opérationnelle. Ce projet s'inscrit dans un projet plus large soutenu par la Région Occitanie dans le cadre d'un projet de prématuration.

2019-2020 : DIGITVEG (AMAP, Marc Jaegger)
Le projet vise à diffuser, via un Web service, des maquettes numériques d’éléments de végétation (plantes isolées, plots de cultures, petites communautés végétales), sous des descriptions géométriques et fonctionnelles réalistes à destination des professionnels jusqu’au grand public selon des modalités adaptées.

2019-2020 : PROTOTIS (CBGP, Simon Fellous)
La Technique de l'Insecte Stérile (TIS) est une alternative pour réduire l’usage des pesticides. Le projet vise à finaliser le développement de cette technologie  (TRL4>TRL6-7) sur la mouche Drosophila suzukii, ravageur de plusieurs filières fruitières, en vue d'un déploiement industriel en France. La  finalisation  du  développement  de  la  TIS  sur  Drosophila  suzukii  nécessite  de  mettre  au  point   la  stratégie  de  lâchers  de  mâles  stériles  et  l’élevage  de  masse  de  cette  espèce.  La  mise  au   point  de  la  stratégie  de  lâchers  comporte  deux  phases.  En  amont  des  lâchers  pilotes  qui   permettront  de  finaliser  cette  mise  au  point,  il  est  crucial  de  valider  la  qualité  des  insectes   produits   en  masse  et  irradiés.   Ces  données  sont  essentielles  à  caractériser  lors  du   développement  de  la  technique  de  l’insecte  stérile  sur  une  nouvelle  espèce,  comme  cela  est   le  cas  pour  D.  suzukii  aujourd’hui,  et  permettront  d’établir  la  stratégie  de  lâchers  des  mâles   stériles  lors  des  lâchers  pilotes  sur  le  terrain.

  2019-2020 : AUDIOLOG (CEFE, Simon Chamaillé)
Le projet permettra la poursuite du développement d’un audiologger, i.e. d’un microphone associé à d’autres capteurs et embarqué sur la faune sauvage. Cet outil ouvre des perspectives importantes dans l’étude du comportement animal. Outre un soutien financier du Labex Numev et du labex cemeb, le projet est soutenu par un dispositif de prématuration à la SATT AXLR.

2015 - Développement d'un logiciel généraliste au service del'écologie chimique. (CEFE, Sylvain Gandon)
Descriptif :  Ce logiciel a pour objectif de permettre l’analyse de gros jeux de données (chromatogrammes) de façon automatique et reproductible. En plus de la finalisation du développement du logiciel, les objectifs spécifiques du CDD sont aussi de formaliser sa mise à  disposition par l’écriture d’une publication, de faire un appui technique sur le logiciel au profit de 17 chercheurs du labex CeMEB, et de mettre en place des formations (lien plateformes PACE, MBB) pour son utilisation.
2015 - Qualité du spectre lumineux et réponses écologiques des plantes : apport d'un nouveau projecteur LED (ECOTRON, Jacques Roy). Partenaires : Ecolab ; Institut Bourquin.
Descriptif : L’expérimentation envisagée dans les chambres de culture de l’Ecotron a pour objectif  de mettre en évidence un différentiel de réponse des plantes à l’environnement en fonction de la qualité du spectre lumineux en comparant un spectre étroit de plus en plus utilisé (LED bleu et rouge), un spectre classique de chambres de culture (tubes fluorescents et lampes à incandescence), un spectre de lampe à plasma proche du spectre solaire dans le visible et un spectre fourni par une combinaison de LED plus proche du spectre solaire dans toutes les longueurs physiologiquement actives. Ce spectre est fourni par un projecteur en développement à l’Ecotron en partenariat avec un industriel.